Bienfaits et effets positifs du jeûne intermittent

Grâce au jeûne intermittent, vous pouvez perdre du poids relativement rapidement et sans trop
d’effort. Très souvent, les régimes restrictifs, avec de fortes privations, n’ont pas vraiment de
grands avantages pour le corps et la santé. La plupart du temps, ils vous permettent seulement de
constater quelques kilos en moins sur la balance. Mais ce qui compte vraiment, c’est que la perte
de poids soit durable.

Est-ce que vous êtes intéressé à en savoir plus ? Suivez nssmysteryshoppers et lire cet article jusqu’à la fin. Pour recueillir des informations similaires, cliquez sur régime.

Le jeûne à intervalles réguliers est une pratique que le corps parvient à supporter car elle fait
partie de son histoire. C’est donc une pratique intéressante pour ceux qui ne veulent pas
simplement perdre du poids, mais qui veulent reprendre le contrôle, améliorer leur métabolisme,
se purifier… Ce type d’alimentation n’est pas nécessairement réservée aux personnes en surpoids.
Les sportifs seront également agréablement surpris.

10 Intermittent Fasting Side Effects That Mean It's Unsafe For You


Voici quelques aspects positifs du jeûne à prendre en considération.

Amélioration de la digestion
Les intestins, l’estomac, le foie, le pancréas et les reins travaillent ensemble pour créer un
ensemble harmonieux et fonctionnel, afin de digérer de manière optimale et tirer le meilleur parti
en termes d’énergie et de fonctions. Dans les périodes de jeûne, ces organes peuvent se reposer.
Imaginez que vous êtes assis devant votre ordinateur pendant de longues heures, plongé dans
votre travail. À un moment donné, vous n’arriverez plus à bien travailler, car vous serez fatigué,
démotivé. Nous avons tous besoin d’une pause ! Si vous donnez une pause à vos yeux la nuit,
pourquoi ne la donnez-vous pas aussi à votre système digestif ? Lorsque vous jeûnez pendant de
courtes périodes, vous donnez une pause à tous ces organes : vous pouvez les soulager.

Purification de l’organisme
Lorsque l’on jeûne, notre corps peut mieux se purifier, en prenant le temps, pendant la phase de
repos, d’éliminer les substances nocives. Comme nous l’avons déjà dit, vous continuerez à boire
beaucoup d’eau et à poursuivre vos activités, en dehors des repas. Cela vous permettra de réduire

les substances toxiques qui sont créées naturellement lorsque vous vous nourrissez (sans parler
des substances indésirables présentes dans certains aliments, dont le corps doit se débarrasser).
L’effet sera celui d’un puissant flux purifiant, utile pour l’ensemble du corps et pour chacune de
ses cellules individuelles. Combinez le jeûne intermittent avec des produits sains, éliminez les
aliments nocifs (collations, boissons gazeuses, excès de sucre, aliments riches en matières
grasses… votre nutritionniste pourra vous faire une liste sans fin) et l’alcool, pour maximiser
l’effet purifiant.
Les résultats bénéfiques vous laisseront sans voix.

le régime alimentaire

Redistribution de l’énergie
La digestion de la nourriture que nous mangeons peut être très stressante pour le corps. Plus
nombreux sont les aliments qui entrent, plus il faut de temps pour les digérer. Pendant les heures
de jeûne, notre organisme peut utiliser toute cette énergie pour d’autres processus, par exemple,
pour guérir lorsque nous sommes malades ou blessés. Des expériences réalisées sur des souris
ont montré que le jeûne intermittent contribue à une augmentation de l’espérance de vie. Cela est
dû au fait que le corps utilise moins d’énergie et que les organes sont soumis à moins d’usure.
Prolonger sa vie est certainement un avantage qui mérite d’être pris en compte. Un aspect
métabolique supplémentaire stimulé par le jeûne intermittent est celui des processus cognitifs.
Une alimentation excessive ou incorrecte provoque des sensations désagréables et, dans de
nombreux cas, peut vous faire vous sentir lourd, lent, même au niveau mental : vous êtes fatigué,
distrait, peu réactif. C’est parce qu’une quantité importante d’énergie est redistribuées aux organes
dédiés à la digestion, ce qui en laisse moins pour le cerveau. Le flux sanguin en est un exemple.
En outre, l’effet purifiant du jeûne intermittent permet de rafraîchir, pour ainsi dire, même les
parties du corps consacrées au raisonnement et à l’exécution d’actions.

Effets sur le métabolisme
L’un des plus grands doutes qui se pose lorsque l’on évoque le jeûne, concerne probablement ces
effets sur le métabolisme: n’y aura-t-il pas des ralentissements? Le jeûne intermittent, effectué de
la bonne manière, ne nuit pas au métabolisme. L’erreur que beaucoup de gens font, quand ils
essaient de perdre du poids, est d’augmenter considérablement le déficit calorique, trop
rapidement. Ils finissent alors par craquer et compenser avec un excès de calories. Ce faisant, le
métabolisme réduit considérablement ses performances. Le jeûne intermittent permet d’éviter cet
effet dérangeant et nocif pour le corps, en stimulant au contraire le métabolisme, en le réactivant
et en le faisant fonctionner efficacement.

https://sites.google.com/view/regimeengine/home

Réduction des fringales

Une pensée qui effraie ceux qui commencent le jeûne intermittent est celle des inévitables
fringales. Après être resté longtemps sans manger, lorsque vous vous retrouverez devant un
morceau de chocolat, vous aurez certainement envie de le dévorer en quelques secondes ! Vrai ?
Pas vraiment. Sur le long terme, le jeûne intermittent aide à réguler la sensation de faim et à
développer un appétit sain et gérable pour les aliments riches en nutriments et en calories. En
outre, vous remarquerez également que le désir de manger des sucreries diminuera, et vous
pourrez enfin résister devant un dessert.

Effets sur la musculature
Un mythe répandu sur le jeûne est la perte de masse musculaire. On sait que le poids qui est
perdu rapidement, au début, est composé de muscles, et non des graisses que vous voulez brûler.
Cet effet se produit avec le jeûne mais c’est un effet métabolique transitoire que le corps met en
place pour redémarrer le métabolisme de la meilleure façon. Nous allons essayer de vous donner
un exemple sans trop entrer dans des détails de biochimie. Le muscle est constitué de protéines et
fait partie des réserves de glycogène du corps (la réserve principale étant le foie). Lorsque l’on
jeûne, le corps utilise une partie des protéines musculaires et du glycogène qu’il contient pour
maintenir la teneur en énergie à laquelle il est habitué. En interrompant le jeûne, vous perdez une
partie de la masse musculaire. Cependant, en maintenant des périodes régulières de jeûne, le
corps établira une nouvelle routine métabolique et ne dégradera plus les muscles pour produire
de l’énergie. Il se contentera et fera bon usage de la nourriture qui lui est donnée dans les
moments où vous arrêtez de jeûner. Vous obtiendrez un double effet positif.
Le jeûne intermittent peut même être utilisé pour augmenter la masse musculaire si vous faites
du sport dans les étapes de jeûne, et que vous mangez plus tard un repas riche en protéines.

Avantages supplémentaires
Le jeûne intermittent augmente la production de sérotonine, l’hormone du bonheur. Dans les
périodes de jeûne, vous vous sentez particulièrement heureux, vous n’avez pas particulièrement
faim et n’êtes pas de mauvaise humeur. Comme nous l’avons dit, votre cerveau sera capable de se
concentrer plus facilement. Vous remarquerez avec plaisir combien de temps votre corps peut
rester sans nourriture, sans avoir de répercussions négatives. Vous retrouverez confiance en
vous-même et surtout, la perception de votre corps sera plus saine, gérable et positive.
Les études actuelles ont montré que le jeûne intermittent peut diminuer la glycémie et avoir des
effets positifs sur la sensibilité à l’insuline.
Comme si tous ces avantages ne suffisaient pas, en voici un autre, très important, qui concerne
l’aspect psychologique. Le jeûne intermittent permettra à certains d’entre vous de se sentir libres !
Tout à fait ! Certaines personnes vivent la nourriture et l’acte de manger comme un véritable

esclavage dont elles ne peuvent s’échapper. Nous parlons d’excès mais aussi de défaut de
nourriture. Il y a ceux qui sont gourmands et ne peuvent pas arrêter de manger, et ceux qui sont
effrayés par la nourriture. Nous sommes loin de proposer une solution aux troubles de
l’alimentation, cependant, le jeûne intermittent peut vous aider à reprendre le contrôle de votre
alimentation. Si vous vous trouvez dans une situation où la nourriture est une véritable
dépendance ou un monstre auquel vous ne pouvez pas faire face, parlez à un spécialiste, un
psychologue et envisagez d’utiliser le jeûne intermittent comme un outil pour reprendre le
contrôle de la façon dont vous traitez la nourriture, la faim et la nutrition.

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *